Mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne — Capitale-Nationale

LE GROUPE RÉGIONAL DE MOBILISATION SUR LE RÉTABLISSEMENT ET LA PARTICIPATION CITOYENNE

Composition: Le groupe de travail est composé des représentants des principaux secteurs de services en lien avec la santé mentale et les dépendances chez les adultes de la région de la Capitale-Nationale (Charlevoix, Portneuf et Québec métro). Il réunit les acteurs du réseau public, du milieu communautaire, du réseau des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale et de celui des membres de l’entourage (voir la liste des membres sous Documents de référence).

L’AQRP agit en soutien de la démarche régionale et des travaux du groupe.

M. Louis Demers, professeur à l’École nationale d’administration publique (ENAP) et spécialiste des transformations de systèmes de services complexes, agit également en soutien du groupe au plan de la recherche et du transfert des connaissances.

 

Vision : Être la meilleure région du Québec en matière de rétablissement et de participation citoyenne.
Mission : Contribuer à la transformation de l’offre régionale de services en santé mentale et dépendances en faveur du rétablissement et de la participation citoyenne.

But de la démarche régionale :

  • Favoriser l’engagement individuel, collectif et régional dans une démarche visant à soutenir l’évolution des services actuels vers des services axés sur le rétablissement et la participation citoyenne.

Objectifs poursuivis :

  • Assurer la primauté de la personne et des membres de l’entourage dans la prestation de soins et de services en santé mentale et dépendances;
  • Utiliser de façon maximale les ressources de la communauté en vue d’une intégration citoyenne optimale;
  • Favoriser le développement d’actions intersectorielles en réponse aux besoins des personnes en processus de rétablissement et d’inclusion sociale;
  • Améliorer la connaissance et la collaboration entre les diverses parties prenantes de la démarche, soit les réseaux public, communautaire, des personnes vivant ou ayant vécu un trouble de santé mentale et celui des membres de l’entourage, dans une perspective de co-développement;
  • Élaborer un cadre d’orientation régional des services axés sur le rétablissement et la participation citoyenne.

Philosophie associée à la démarche : La démarche régionale s’inscrit dans une approche réflexive fondée sur le développement de savoirs intégrés favorisé par l’adhésion des parties prenantes au processus. Celui-ci évolue dans une perspective de co-construction, de mise en réseau et d’émulation entre les secteurs et les réseaux.

HISTORIQUE DE LA DÉMARCHE RÉGIONALE

En 2014, l’AQRP sollicitait la collaboration de l’Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la Capitale-Nationale pour favoriser le développement d’une approche régionale en regard des pratiques et services orientés vers le rétablissement et l’exercice d’une pleine citoyenneté. Cette proposition reposait sur un exercice de planification stratégique basée sur une vision systémique du rétablissement identifiant une vision, des valeurs et des principes.

Convaincue de l’importance que la région de la Capitale nationale se donne une vision commune d’une offre régionale de services en santé mentale et dépendances et qu’elle se dote d’un cadre d’orientation à cet effet, l’ASSS mandatait l’AQRP pour organiser en avril 2015 une première journée régionale de mobilisation et de mise en action offrant à la fois des activités de réflexion, de formation et de mobilisation.

Avec la collaboration de l’ASSS, le projet visait donc à réunir les principaux acteurs en matière de santé mentale pour développer une vision régionale axée sur le rétablissement et la pleine citoyenneté et influencer l’organisation des services en santé mentale.

L’État entreprend toutefois une réorganisation majeure de ses structures de soins et de services. Le projet est alors mis en suspens en attendant que le réseau public s’ajuste aux transformations attendues.

En septembre 2015, l’AQRP relance les représentants des principaux secteurs d’intervention en santé mentale et dépendances de la région et le projet reprend son cours. Tous ensemble, sous le nom du Groupe régional de mobilisation sur le rétablissement et la participation citoyenne, ces leaders proposent à nouveau la réalisation de cette démarche régionale en faveur du rétablissement et de la participation citoyenne.

Historique de la démarche

1re Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne

«Pour un réseau de services intégrer sur le rétablissement!»

Le 3 décembre 2015 se tenait la 1re Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne. Près de 90 participants étaient présents en provenance de tous les secteurs : réseau public, milieu communautaire, réseau des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale et celui des membres de l’entourage.

Diverses activités ont eu lieu pour favoriser les échanges et les réflexions. Pour débuter la journée, un petit mot d’ouverture est effectué par Mme Sylvie Laverdière, directrice du programme santé mentale et dépendances, accompagnée de M. Luc Vigneault, pair aidant consultant, tous deux du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Un panel composé de personnes vivant ou ayant vécu un trouble de santé mentale et d’un membre de l’entourage ont ensuite interpelé les participants sur leurs réalités, leurs besoins et leurs préoccupations. Une appréciation tantôt positive, tantôt critique, de notre organisation de services en vue de nous propulser vers le changement de paradigme attendu : comment favoriser une orientation commune de l’ensemble de nos services vers le rétablissement et la participation citoyenne.

Merci à Gilles Simard, animateur du panel, Émilie Lebrun, Laurence M. Caron et Aurèle Martin, qui ont su nous « ouvrir le cœur ».

Plusieurs défis ont été relevés : approfondir les concepts de rétablissement et de participation citoyenne, mettre en réseau un ensemble d’acteurs diversifiés et souvent isolés, assurer la contribution des personnes vivant ou ayant vécu un trouble de santé mentale et des membres de l’entourage tout au long des activités, développer une nouvelle vision de notre réseau régional de services mais surtout…

Prendre le virage du rétablissement et de la participation citoyenne en reconnaissant en premier lieu nos FORCES et nos DÉSIRS, plutôt que nos faiblesses et nos difficultés. Voilà un bel exemple d’une approche axée sur le rétablissement !

Et finir en beauté avec un mot de la fin en tandem avec M. Steve Dubois, en représentation des membres de l’entourage et de M. Steve Blanchette à titre de président de l’APUR. Découvrez une allocution d’espoir qui appelle à la contribution essentielle des personnes qui vivent ou qui ont vécu avec un trouble de santé mentale.

Documents de références :

Fiche signalétique du groupe de travail/Mission, vision, but et objectifs poursuivis Annexe – Liste des membres Évaluation de la 1re Journée de mobilisation et de mise en action Liste des mots clés issus de l’activité 1 portant sur le rétablissement et la participation citoyenne Liste des énoncés finalisant la description d’un réseau régional de services orientés vers le rétablissement et la participation citoyenne/activité 2 Le Plan d’identification des forces de la région en lien avec les sphères de services/activité 3 Allocution de M. Steve Blanchette, président de l’APUR Historique de la démarche régionale

2e Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne

«La primauté de la personne, ça commence ici! »

Le 19 mai 2016 a eu lieu la 2e Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne. Plus de 80 participants se sont réunis à nouveau pour poursuivre leur réflexion et leurs travaux visant le développement d’une approche régionale en regard des pratiques et services orientés vers le rétablissement et l’exercice d’une pleine citoyenneté.

Une journée haute en couleurs débutant par une courte capsule vidéo du directeur national de la santé mentale, Dr André Delorme, nous partageant sa vision d’une offre de services idéale.

Un retour sur l’ensemble des travaux a ensuite été effectué :

  • Conceptualisation des mots clés sur les notions de rétablissement et de participation citoyenne
  • Mise en valeur des forces de la région
  • Vision idéale d’une offre de services régionale axée sur le rétablissement et la participation citoyenne
  • Exploration du modèle écologique du développement humain en lien avec les notions de rétablissement et de participation citoyenne.

Pour découvrir la richesse de ces travaux appuyés sur les réflexions et l’expérience des participants, prenez connaissance de la présentation et de l’évaluation des activités de la 2e journée de mobilisation – 19 mai 2016

Présentation | 2e journée de mobilisation

Évaluation des activités | 2e journée de mobilisation

Ordre du jour de la 2e Journée régionale de mobilisation sur le rétablissement et la participation citoyenne

3e Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne

«Maintenant, tous ensemble, passons à l’action!»

Le défi de nos ambitions ! Allons encore un peu plus loin….

Le 27 octobre 2016 a eu lieu la 3e Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne. Plus de 90 participants se sont réunis à nouveau pour poursuivre leur réflexion et leurs travaux visant le développement d’une approche régionale en regard des pratiques et services orientés vers le rétablissement et l’exercice d’une pleine citoyenneté.

Un panel avec la contribution du Dr André Delorme, directeur national de la santé mentale!

Lors de cèlui-ci, nous avons poursuivi nos échanges, mais cette fois-ci en direct, avec le Directeur national de la santé mentale, Dr André Delorme. Par le biais de sa participation à un panel réunissant madame Véronique Bizier de l’APUR, messiers Charles Rice de l’AGIR, Pierre Desgagné du CIUSSS de la Capitale Nationale et Jean-Paul Ouellet en représentation des membres de l’entourage, panel animé avec brio par madame Julie Lesage du CIUSSS, Dr André Delorme a su répondre aux divers questionnements et préoccupations des panélistes et participants. Des questions surprises préparées par les participants lui ont été proposées sans filet et l’exercice fut fort apprécié de tous.

Retour sur l’évaluation de la 2e journée de mobilisation et sur les préoccupations exprimées par les participants en vue de l’élaboration d’un plan d’action régional.

De l’évaluation de la 2e journée, nous retenons que :

• 92 % des participants ont à cœur que le réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale devienne encore plus axé sur le rétablissement et la pleine citoyenneté / tout à fait en accord.

• 94 % des participants considèrent qu’une démarche collective est nécessaire pour atteindre l’objectif de devenir une région encore plus axée sur le rétablissement et la participation citoyenne / tout à fait en accord.( Une tonne de POST-IT et de « COUPS DE COEUR » !

Lors des exercices et consultations préalables ( 2e journée de mobilisation), les participants ont proposés 17 grands énoncés de base regroupés sous forme de 14 objectifs en regard de 6 thèmes:

• Les droits et responsabilités

• La lutte contre la stigmatisation

• Le rétablissement

• L’implication active des membres de l’entourage

• La participation des personnes utilisatrices et des membres de l’entourage à la planification et à l’organisation des services

• Autres enjeux complémentaires issus des préoccupations au plan régional

À coups de post-it, tous les participants ont déterminé et priorisé des moyens ou projets qu’ils aimeraient voir privilégier comme pistes d’actions régionales. Un foisonnement d’idées…

Quels moyens seront retenus ? Y aura-t-il un projet régional mobilisateur dans la région de la Capitale Nationale ? Comment construirons-nous ce Plan d’action régional axé sur le rétablissement et la participation citoyenne ? Découvrez l’évaluation de cette 3e journée de mobilisation et comparez l’évolution de l’intérêt et de la satisfaction des participants.

Pour conclure cette 3e journée de mobilisation régionale, monsieur René Falardeau, directeur par intérim de la Direction des programmes Santé mentale et dépendance du CIUSSS de la Capitale-Nationale, a pu nous partager quelques mots nous traduisant son appui quant à l’importance de ce mouvement régional qui se dessine…

Prochain rendez-vous : le 21 avril 2017!

Déroulement de la 3e Journée de mobilisation

 

Compilation des objectifs et moyens

 

Évaluation de la 3e Journée

 

Sommaire des évaluations des 3 premières journées de mobilisation régionale

4e Journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne

« Le défi de nos ambitions ! Allons encore un peu plus loin…. »

Cette 4e journée de mobilisation régionale sur le rétablissement et la participation citoyenne a eu lieu le 21 avril 2017. Lors de celle-ci, nous avons effectué un retour sur l’ensemble de la démarche et de ses avancées afin de poursuivre la co-construction d’un Plan d’action régional sur le rétablissement et la participation citoyenne.

Pour débuter avec entrain, les participants ont été invités à prioriser 5 questions sur un bassin de 21 questionnements énoncés par eux lors des échanges précédents avec le directeur national de la santé mentale, Dr André Delorme. 5 questions qu’ils aimeraient encore avoir l’opportunité de lui transmettre. Celles-ci illustrent l’ampleur et la pertinence des échanges et des préoccupations en cours.

Une perspective de co-construction

Dans une perspective de co-construction, tous les acteurs doivent partager leurs préoccupations, prendre part aux discussions et aux décisions. Cette 4e journée de mobilisation s’inscrit donc dans ce processus en faisant place à d’autres préoccupations organisationnelles. Les participants de la démarche, près d’une centaine de personnes présentes à chacune des journées de mobilisation, ont ainsi partagé les leurs par le biais d’une compilation de propositions quant à des moyens et des projets soumis et votés par eux (voir 3e journée de mobilisation régionale).

Lors de cette 4e journée, les participants ont pu prendre connaissance du Plan sur la primauté de la personne dans l’organisation et la prestation de services du CIUSSS de la Capitale nationale et voir comment les activités de la démarche ont pu influencer celui-ci. Déjà, des préoccupations communes ressortent, des pistes de solution également. Conséquemment, la région s’active rapidement dans la mise en place d’actions régionales concertées :

a) La lutte contre la stigmatisation

En après-midi, plus de 200 personnes de toutes provenances ont participé à une formation régionale sur la lutte contre la stigmatisation. Laurence Caron, chargé de projet pour le Groupe provincial sur la lutte contre la stigmatisation en santé mentale, le GPS-SM, et formateur pour l’AQRP, a partagé ses connaissances et bien des émotions au sujet des meilleures stratégies de lutte, les enjeux relatifs à la stigmatisation et au dévoilement ainsi que sur la stigmatisation au sein des services de santé mentale. Une formation très appréciée de tous. Un appel pour s’engager dans un comité régional de lutte contre la stigmatisation est également lancé!

Pour mieux connaître les formations disponibles sur la lutte contre la stigmatisation, suivez ce lien : https://aqrp-sm.org/groupes-mobilisation/gps-sm/

b) L’implantation d’une nouvelle table de concertation régionale sous le leadership du CIUSSS de la Capitale Nationale Cette préoccupation est ressortie fortement tout au long des exercices et des échanges. Et pas n’importe comment… Les participants ont exprimé leurs attentes à ce sujet :« une table de concertation influente et proche des structures décisionnelles! ».

Et les autres points de vue ? Un véritable processus de co-construction implique la participation de tous les acteurs. Dans cette perspective, il importe de mieux connaître les préoccupations de groupes d’acteurs spécifiques. La prochaine journée de mobilisation sera donc l’occasion de mieux saisir les préoccupations :

• Des personnes vivant ou ayant vécu avec un problème de santé mentale par le biais de l’Association des personnes utilisatrices de servies en santé mentale de Québec (APUR);

• Des proches et des membres de l’entourage par le biais du Comité régional des organismes de proches ;

• Des organismes communautaires par le biais de l’Alliance des groupes d’intervention en rétablissement (AGIR) de Québec Comment ces prochains échanges influenceront-ils la co-construction d’un Plan d’action régional sur le rétablissement ?

C’est ce qui nous attend à l’automne 2017 : Rassembler tous les points de vue des acteurs pour se donner une vision consensuelle des défis que l’on désire tous ensemble relever !

Une démarche régionale de mobilisation sur le rétablissement et la participation citoyenne qui fait du bruit….

Le Groupe de travail est particulièrement fier d’avoir été invité à présenter ses travaux et notre démarche collective lors du Grand forum sur la santé mentale organisé par la Direction de la Santé mentale du MSSS les 2 et 3 mai 2017. Pour prendre connaissance de notre présentation, suivez ce lien ou téléchargez directement le PPT construit à cet effet : http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/sante-mentale/maladie-mentale/grand-forum-de-la-sante-mentale-horizon-2020/

Une démarche qui se poursuit grâce au soutien du CIUSSS de la Capitale nationale.

Suite à l’intérêt manifesté par les participants et les organisations associées – voir évaluation de la 4e Journée de mobilisation régionale en bas de la section-, les travaux se poursuivront en 2017-2018 et 2018-2019 par l’organisation de 2 journées de mobilisation par année. Cette perspective nous offre donc l’espace nécessaire pour développer un réel plan d’action régional et des actions concertées en fonction des préoccupations de tous et d’une volonté commune de devenir la meilleure région du Québec en matière de rétablissement et de participation citoyenne !

Déroulement de la 4e Journée (ppt)

 

Liste des 21 questions

 

Évaluation de la 4e Journée

 

Présentation au Grand forum

Leonard - agence en conception web de Québec