Volume 23 No 3 – Printemps 2015

Déterminants sociaux en santé mentale :
histoire et enjeux contemporains

 

Commandez dès maintenant ce tout dernier numéro

Abonnement et achat en ligne Demande par courriel

Sommaire

Carnet éditorial - Les déterminants sociaux de la santé mentale : des facteurs de grande influence

Auteure

Marie-Ève Côté, éditrice par intérim

Éditrice

Marie-Ève Côté

Éditrice par intérim, le partenaire

Résumé

« Les déterminants sociaux de la santé mentale conduisent à considérer l’individu d’un point de vue holistique, à examiner sa situation et à intervenir au-delà d’un diagnostic, d’une maladie, car chaque être humain vit en constante interaction avec son environnement et celle-ci génère des effets autant favorables que défavorables sur la personne et la collectivité. »

L’éditorial vous présente les textes du numéro traitant du thème d’un point de vue de l’évolution et de l’importance de la prise en compte des déterminants sociaux en santé mentale.

Bonne lecture!

Transformations dans les modèles explicatifs des déterminants sociaux dans les 40-50 dernières années

Auteurs

Marie-Ève Carle, Ph. D., candidate à la maîtrise en travail social, Université du Québec à Montréal; boursière, Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS)

Henri Dorvil, Ph. D., professeur titulaire, École de travail social, Université du Québec à Montréal

Résumé

Cet article relate certaines grandes étapes des transformations dans les modèles explicatifs des déterminants sociaux. Dans un premier temps, un retour est fait sur les origines de la notion de bien-être à travers l’égalité. Les auteurs abordent les grandes étapes qui ont jalonné la mise en place des modèles (le Welfare britannique, la Déclaration universelle des droits de l’Homme, la période des « Trente Glorieuses », etc.). Au Canada, c’est en 1974, avec la publication du rapport Lalonde, qu’émerge un véritable virage dans la compréhension de l’état de santé de la population. En 2010, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec publiait le document Cadre conceptuel de la santé et de ses déterminants qui sert actuellement de référence. Une discussion plus approfondie sur les déterminants sociaux de la santé mentale vient clore cet article.

Déterminants sociaux et santé mentale : un duo à consolider pour l’intervention!

Auteurs

Marie-Lyne Roc, travailleuse sociale; M. Sc.; chargée d’affaires professionnelles, Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

Alain Hébert, travailleur social; M. Sc.; chargé d’affaires professionnelles, Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

Résumé

La santé mentale est une réalité sociale. Les déterminants sociaux – les conditions dans lesquelles les personnes naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent – et les inégalités sociales agissent sur la santé et la santé mentale. Personne n’est à l’abri, mais les personnes vivant dans des conditions désavantageuses sur le plan social et économique sont plus susceptibles de vivre des problèmes de santé mentale.

Au Québec, le traitement des problèmes de santé mentale est encore essentiellement abordé sous l’angle biomédical et psychologique. Toutefois, le courant qui traite la santé mentale comme une réalité sociale – en reconnaissant l’influence des déterminants sociaux sur la santé mentale – est de plus en plus senti et présent. L’intervention sociale s’inscrit clairement dans ce courant.

Un nouvel outil pour former les futurs intervenants sur les déterminants sociaux de la santé

Auteurs

Julie Paquette, coordonnatrice des activités d’enseignement, Centre de santé et de services sociaux de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent, centre affilié universitaire

Bernard-Simon Leclerc, chercheur d’établissement, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions, Centre de santé et de services sociaux de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent, centre affilié universitaire; professeur adjoint de clinique, Département de médecine sociale et préventive, École de santé publique, Université de Montréal

Geneviève Reed, chargée de projet en mobilisation des connaissances, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions, Centre de santé et de services sociaux de Bordeaux-Cartierville–Saint- Laurent, centre affilié universitaire

Résumé

Cet article trace les grandes lignes du développement d’une trousse de formation sur les déterminants sociaux de la santé s’adressant aux futurs intervenants du réseau de la santé et des services sociaux. Mise au point dans un établissement où se donne de la formation pratique, cette trousse comprend des outils pédagogiques accessibles et dynamiques qui visent à familiariser les étudiants aux connaissances et aux habiletés favorables à la prise en compte des facteurs sociaux qui agissent sur la santé des individus et des populations. Les auteurs insistent sur la nécessité de mieux former la relève sur ces questions.

L’importance de l’intégration au travail comme déterminant social de la santé mentale

Auteure

Guylaine Boilard, commis de bureau, Service d’intégration au travail Mauricie

Résumé

Madame Boilard nous partage ici son savoir expérientiel en nous transmettant avec une grande générosité toute l’importance de l’intégration au travail comme déterminant social de la santé mentale.

Littératie numérique en santé : futur déterminant social de la santé?

Auteure

Cathy Bazinet, consultante, formatrice, édimestre, Communication santé 2.0; directrice des communications, Association canadienne pour la santé mentale – Filiale de Montréal

Résumé

Ce texte est issu d’une communication présentée dans le cadre d’une table ronde portant sur les déterminants de la santé, au colloque de l’AQRP de 2014, Santé mentale et monde contemporain : vivre de nouvelles solidarités, où l’auteure avait été invitée à aborder les enjeux liés aux nouvelles technologies de l’information. Celle-ci avait alors émis l’hypothèse que la littératie numérique pourrait éventuellement constituer un déterminant social de la santé. Elle précise que cet article doit être considéré comme une réflexion exploratoire autour de l’utilisation de l’Internet et du Web social dans un contexte de santé.

Contribution d’usagers de services de santé mentale et de proches à la révision de la classification internationale des maladies

Auteurs

Julie Bordeleau, codirectrice du Programme international de recherche-action, Centre de recherche, Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Marc Laporta, M.D., F.R.C.P.(C), Centre collaborateur OMS/OPS de Montréal pour la recherche et la formation en santé mentale, Institut universitaire en santé mentale Douglas

Michèle Clément, Groupe de Recherche sur l’Inclusion sociale, l’Organisation des Services et l’Évaluation en Santé Mentale (GRIOSE-SM), Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale

Jean-François Pelletier, Ph. D., Centre de recherche, Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Résumé

Dans ce texte, vous prendrez connaissance de la contribution d’usagers de services de santé mentale et de proches à la révision de la classification internationale des maladies (CIM). Des personnes utilisatrices participeront en effet, pour la dixième version de la CIM, à l’identification des facteurs sociaux et de leurs conséquences sur la santé mentale.

La thérapie communautaire intégrative Un modèle d’intervention communautaire brésilien pour agir sur les déterminants sociaux de la santé

Auteurs

Rosalie Carrier Cyr, bachelière en travail social, conseillère en intégration socioprofessionnelle, SAIME, Rimouski

Stéphane Fortier, coordonnateur, Pavois de Sainte-Foy

Raquel Martinho Ciancio, psychologue praticienne de la thérapie communautaire intégrative, Rio, Brésil

Résumé

Cet article présente la Thérapie Communautaire Intégrative (TCI) et son influence sur les déterminants sociaux de santé. La TCI est une méthodologie d´interventions en groupe née au Brésil. Suite à ses effets sur la réduction des maux médico-sociaux, elle est intégrée dans la politique du ministère de la Santé de ce pays. L’article témoigne ici des premières expérimentations au Québec de la TCI en exposant les retombées positives et les obstacles rencontrés. L´approche a été expérimentée par deux groupes de la région de Québec et un de la région de Gatineau. Une ronde de paroles a été vécue à Rimouski.

Nous avons lu pour vous… Au-delà du préjugé – Trajectoires de vie, pauvreté et santé

Christopher McAll, Jiad Awad, Jean-Yves Desgagnés, Jean Gagné, Baptiste Godrie, Nancy Keays, Marie-Carmen Plante, Nadia Stoetzel, avec la collaboration de Luc Gaudet. (2012). Presses de l’Université du Québec.

Auteurs

Laurence Caron, agent de projet GPS-SM, Association québécoise pour la réadaptation psychosociale

Danye Côté, personne ayant vécu un problème de santé mentale

Résumé

La chronique porte cette fois-ci sur Au-delà du préjugé – Trajectoires de vie, pauvreté et santé, un ouvrage mettant en scène les résultats d’une recherche ayant recours aux témoignages de plusieurs personnes sur leurs conditions de vie liées au logement et les conséquences du poids de la stigmatisation.

Leonard - agence en conception web de Québec