Présentations – 18e Colloque

Mardi 14 novembre — PM-14h00 à 15h30

Sheraton de Laval, Québec

Note : L’astérisque dans le titre des présentations indique que les présentateurs ont fourni le document de présentation

B01—Puttautiit - A Suicide Prevention Conference by and for the people of Nunavik

*Présentation en ANGLAIS

Mots clés : Nunavik, suicide, prévention, action

Geneviève Pellerin, Project Manager, Nunavik Regional Board of Health and Social Services (based in Kuujjuaq); Martha Inukpuk, Suicide Prevention Liaison Worker, Hudson Inuulitsivik Health Center (based in Inukjuak)

The Puttautiit Conference is a unique initiative to prevent suicide, exclusively created by and for Nunavimmiut in order to help recover from traumatic events and identify causes and consequences of suicide. The annual gathering features Inuit culture and knowledge and represents a great catalyst for community members to get to know the services in the region and to inspire local activities as well.

B02—ESPLOR, une Equipe innovante de Soutien Pour le Logement Orientée Rétablissement à Chambéry en France

drapeau-france

Mots clés : Soutien pour le logement, psychiatrie intégrée dans la cité/citoyenneté, outils d’auto-soin, pratiques orientées rétablissement, se sentir « chez soi »

Patrick Le Cardinal, médecin coordinateur; Léo Blondeau, médiateur de santé pair en santé mentale; Gilles Favetta, infirmier, tous trois de ESPLOR; Céline Gellie, infirmière, tous du Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) de la Savoie, France

ESPLOR est un dispositif innovant, facilitant l’accès au logement. Sa pluri-professionnalité intégrant notamment un agent immobilier et un pair-aidant permet l’accompagnement des personnes vers leur rétablissement en partenariat avec les acteurs de la cité via les Conseils Locaux de Santé Mentale.

B03—Gérer les risques pour ne pas y laisser sa peau - 1re partie

– Formation de 2 plages de 90 minute

Mots clés : Risque, danger, gestion, ressources humaines, rétablissement, économie

Luc Vigneault, président, Luc Vigneault inc.; Marie Laberge, présidente, Marie Laberge Performance Santé Sécurité Environnement (SSE)

Dans la foulée des événements concernant la hausse de la violence à l’égard du personnel en Santé, voici une démarche structurée pour comprendre les facteurs de risque et mettre en oeuvre les solutions menant à la maîtrise des dangers. Cette méthode objective et innovante est complètement au service de la performance de l’organisation et des personnes.

B04—Implantation de l’approche axée sur les forces dans des équipes de soutien d’intensité variable (SIV) au Québec

– Formation de 2 plages de 90 minute Mots clés : Approche axée sur les forces, équipes SIV, rétablissement

Patricia Bougie, directrice clinique, Pech; Marie-Claude Girard, psychoéducatrice et coordonnatrice clinique SIV, CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean/Installation Chicoutimi; Jacqueline Tejo, coordonnatrice clinique, Alternative en santé mentale l’Autre Versant; Eric Latimer, Ph. D., chercheur, Institut Douglas et professeur titulaire, Département de psychiatrie, Université McGill; Catherine Briand, Ph. D., OT(c), professeure agrégée au programme d’ergothérapie, Université de Montréal et chercheure, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS); Richard Poulin, membre-usager, PECH-Sherpa; Marc-André Grenon, membre-usager; Elyse Paquette, intervenante, tous deux de l’Autre Versant

Depuis l’automne 2014, des équipes SIV au Saguenay, à Québec et à Granby implantent l’approche axée sur les forces, avec l’aide de Rick Goscha de l’Université du Kansas. Cette approche consiste non seulement en une philosophie d’intervention, mais aussi en l’application d’outils précis. Des coordonnatrices cliniques, des intervenant(e)s, des utilisateurs(trices) et des chercheurs décriront le fonctionnement de l’approche de plusieurs points de vue.

B05—La stigmatisation en santé mentale dans le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) : regards sur nos pratiques - 1re partie

– Formation de 2 plages de 90 minute

Mots clés : Stigmatisation, dévoilement, stratégies, inclusion, amélioration des services

Laurence Caron, chargé de projet et formateur, AQRP

La stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale est une réalité au sein du réseau de la santé et amène des conséquences malgré nos compétences et notre bonne volonté. Cet atelier destiné aux travailleurs et gens impliqués en santé mentale permettra une prise de conscience des formes que la stigmatisation peut prendre et des moyens pour la contrer.

*B06—Le Projet Baromètre comme vecteur de rétablissement - 1re partie

– Formation de 2 plages de 90 minute

Mots clés : Participation des usagers, approches par les forces, outils collaboratifs et numériques, valorisation des savoirs d’expérience

Paul Morin, directeur scientifique et cogestionnaire; Pierre-Luc Bossé, coordonnateur du Projet Baromètre; Annie Patenaude, membres du comité des usagers et utilisatrice du Projet Baromètre, tous de l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS, CIUSSS de l’Estrie – CHUS); Caroline Ruel, intervenante au CIUSSS de l’Estrie – CHUS

Quel devrait être le portrait des services d’intégration au travail en 2020 pour répondre à la fois aux besoins des clients de longue date et des clientèles émergentes? Inspirée de la méthodologie du World Café, cette activité de co-construction vous invite à participer activement aux réflexions sur les enjeux des services d’intégration au travail offerts aux personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Présentation (PDF)

B07—En direct : le groupe Mieux vivre avec les voix - 1re partie

– Formation de 2 plages de 90 minute

Mots clés : Apprentissage vicariant, expression libre et formatrice, entendeurs de voix

Brigitte Soucy, agente de développement, auteure, formatrice, Le Pavois; entre 5 et 7 participants du groupe d’entendeurs de voix d’octobre 2017

Assistez en direct au groupe « Mieux vivre avec les voix »! Le groupe, avec une belle humanité, lève le voile sur ce sujet tabou en partageant son vécu lié aux voix, ses connaissances, ses émotions liées à l’audition des voix, ses stratégies d’adaptation et de reprise de pouvoir en relation aux voix et à la vie.

B08—Mobilisation des savoirs expérientiels en addiction : de la gestion expérientielle à la médiation par les pairs (contexte français)

drapeau-france

Mots clés : Dépendances, gestion expérientielle, rétablissement

Emmanuelle Jouet, chercheure, EPS Maison Blanche, Paris; Robert Fischer, médiateur santé pair en addiction, Centre Kairos, Paris

En France, la mobilisation des savoirs expérientiels des usagers des services d’accompagnement en addiction en vue d’une professionnalisation s’est effectuée diversement dès le début de la lutte contre l’épidémie du VIH-Sida. À travers trois dispositifs (témoignage, initiation à la gestion des addictions, résultats de recherches), cet atelier propose d’échanger autour de l’approche expérientielle dans les pratiques de réduction des risques et des dommages dans les contextes français et québécois.

Voir toutes les présentations

Mardi 14 nov. — AM-9h00 à 10h30Mardi 14 nov. — AM-11h00 à 12h30
Mardi 14 nov. — PM-14h00 à 15h30Mardi 14 nov. — PM-16h00 à 17h30
Mercredi 15 nov. — AM-8h30 à 10h00
Mercredi 15 nov. — PM-10h30 à 12h00Mercredi 15 nov. — PM-13h30 à 15h00



Voir les photos Voir les vidéos

Leonard - agence en conception web de Québec