Présentations – XVIe Colloque

Jeudi 1er novembre — AM-10h30 à 12h00

Région de la Capitale-Nationale, au centre des congrès et au Hilton de Québec

E01-S—Symposium Soutien aux études, L’accès aux études supérieures, un défi à relever pour l’exercice de la pleine citoyenneté en santé mentale

Animation : Lourdes Rodriguez del Barrio, Ph. D., professeure, École de service social, Université de Montréal et directrice universitaire de l’Alliance internationale de recherche universités communautés Santé mentale et citoyenneté (aruci-smc.org), Québec.

Odette Raymond, conseillère pédagogique à l’intégration au SAIDE du Cégep du Vieux Montréal, coordonnatrice du projet interordres Intégrer les nouvelles populations étudiantes aux études supérieures : Mission possible!, chercheure collaboratrice au projet de recherche du réseau Adaptech; Myreille St-Onge, professeure et chercheure, École de service social, Université Laval; Bernard Deschênes, agent de planification, de programmation et de recherche, programme santé mentale, Direction régionale des programmes clientèles, ASSS de la Capitale-Nationale; tous du Québec

Les établissements d’enseignement ont l’obligation légale d’intégrer des étudiants ayant un problème grave de santé mentale, et de prévoir des aménagements afin qu’ils puissent poursuivre leurs études. À ce jour, les services offerts sont trop souvent restreints et ne répondent que partiellement à leurs besoins. Les mythes sont tenaces et les étudiants se retrouvent à faire face, dans leur parcours scolaire, au phénomène de stigmatisation. Afin de réduire les écarts entre les discours et l’action, ce symposium vise à identifier des pistes de solution permettant d’assurer une plus grande capacité d’accueil des établissements d’enseignement, de meilleures conditions et pratiques de soutien (accommodements, médiation, entraide, etc.) et l’actualisation du cadre législatif et de l’action intersectorielle.

Présentation (PDF)

E02-F—Forum, Pour changer le monde : la recherche-action participative par-et-pour les personnes utilisatrices de services de santé mentale

drapeau-France  drapeau-États-Unis  drapeau-Belgique  drapeau-Québec

Animation : Massimo Marsili, médecin psychiatre, chargé de mission : Programme national « Médiateurs de santé/Pairs », Centre Collaborateur OMS de Lille, France

Marie-Carmen Plante, médecin psychiatre, projet At home/Chez-soi, Suzelle Parent, paire‑aidante dans l’équipe de suivi intensif dans la communauté du Projet Chez Soi de Montréal; Jean-François Pelletier, professeur-chercheur, Centre de recherche Fernand‑Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, lecturer, Yale School of Medicine, et un pair chercheur; tous du Québec; Michael Rowe, professeur associé, Département de psychiatrie, Yale School of Medicine, et un pair chercheur; tous deux des États-Unis; Aude Caria, responsable de la Maison des usagers, Centre hospitalier Sainte-Anne, et un pair chercheur; tous deux de France; Benoît Delatte, médecin psychiatre, coordinateur du Club Psychosocial La Charabiole et un pair chercheur; tous deux de Belgique

Une façon de favoriser la pleine citoyenneté des personnes avec des problèmes de santé mentale, c’est de souligner la contribution qu’elles peuvent apporter à la société et à leur entourage grâce à leur expertise unique. Le développement de l’expertise patient-partenaire de recherche (pairs-chercheurs), contribue à cette mise en valeur du savoir expérientiel, ici discuté sous l’angle de la collaboration internationale entre pairs‑chercheurs.

Présentation (PDF) Présentation (PDF)

E03—Partenariat entre pairs aidants et professionnels dans l’implantation d’un programme d’autotraitement pour le trouble panique

Mots clés : Pairs aidants, troubles anxieux, auto-traitement, formation, évaluation

Micheline Lapalme, agente de planification, programmation et recherche, Michel Perreault, chercheur, tous deux de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, Montréal; Louis Lessard, pair aidant, Danielle Lévesque, paire aidante, coordonnatrice des groupes d’entraide, tous deux de Phobies-Zéro, Montérégie

Une personne sur dix souffre de phobie sociale ou du trouble panique au cours de sa vie. Pourtant l’accès au traitement est très limité. Dans ce contexte, un programme d’auto-traitement a été mis en place grâce à un partenariat entre Phobies- Zéro, ATAQ et l’Institut Douglas. La description du programme ainsi que l’évaluation de la formation destinée aux pairs aidants seront présentées.

Présentation (PDF)

E04—Sur le chemin du rétablissement : la garde en établissement, application, conditions et impact dans la région de Montréal

Mots clés : Garde en établissement, détention illégale, conditions d’internement, conséquences, l’ « autre parole »

Johanne Galipeau, chargée de dossiers et des communications, Roger G. Boisvert, membre et militant actif, Ghislain Goulet, organisateur communautaire, tous de Action Autonomie le collectif pour la défense des droits en santé mentale de Montréal, Montréal

À partir de la présentation d’une étude sur la garde en établissement effectuée par Action Autonomie et des revendications de personnes qui ont vécu l’internement psychiatrique, partage sur les défauts d’application d’une loi d’exception, sur les conditions d’internement et sur leurs graves impacts sur le chemin du rétablissement de citoyens.

Présentation (PDF) Présentation (PDF) Présentation (PDF)

E05—Une histoire à partager : témoignages des participants du projet de recherche sur l’itinérance et la santé mentale (Projet Chez soi)

Mots clés : Itinérance, habitation, services, santé mentale, rétablissement

Élizabeth Girard, intervenante, Marie-Évè Simard, intervenante, Jessica Soto, chef d’équipe SIV, Sonia Côté, coordonnatrice du projet, Quatre personnes utilisatrices à déterminer, tous du Projet Chez soi, tous de Montréal

Le projet de recherche Chez soi qui se déroule à Montréal a réussi à loger 276 personnes en situation d’itinérance et ayant des problèmes de santé mentale. Ce projet fournit un accès immédiat à un logement permanent et des services de soutien. À partir de la voix des participants et des intervenants, nous parlerons de cette expérience hors du commun qui a su redonner espoir.

Présentation (PDF)

E06—Le rétablissement en santé mentale : de la vision à l’action

Mots clés : Rétablissement, soins, gestion, évolution, pair aidant

Michèle Tourigny, directrice générale adjointe, Francine Lavoie, coordonnatrice du développement organisationnel et du développement des compétences, Luc Vigneault, pair aidant consultant, Louise Marchand, chef d’unité et gestionnaire-coach clinique, tous de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, Québec

L’institut universitaire en santé mentale de Québec a entrepris une démarche pour transformer une culture asilaire vers une culture de rétablissement et de citoyenneté. Des moyens concrets ont été mis en place au coeur même des unités de soins, afin que chaque personne puisse vivre pleinement sa vie de façon satisfaisante, et ce, malgré la maladie mentale.

Présentation (PDF)

E07—IPS, AU TRAVAIL : Rêver, se Construire et S’inscrire dans l’espace citoyen, I-2-3 ACTION…

Mots clés : Employabilité /solutions, transformation de rôles sociaux, histoires de vie au programme IPS, paradoxes socio-économiques, témoignages – pair expert

Marie-Sylvie St-Pierre, coordinatrice du programme IPS et conseillère en adaptation au travail; Mireille Valois, conseillère en adaptation au travail; Frances Skerritt, paire experte; Claude Thérrien, agent de relations humaines, tous de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, Montréal

Explorons les facteurs facilitants et les entraves à la pleine citoyenneté. Jetons un regard critique sur les milieux protégés et alternatifs. Ouvrons la discussion et proposons une plus grande efficience de nos pratiques d’inclusion sociale par le travail. Écoutons les témoignages des participants à IPS exprimant la transition de leur rôle marginalisé vers un statut citoyen. Rencontrons la paire experte de l’Institut Douglas qui présentera son expérience d’intégration.

Présentation (PDF)

E08—La participation publique en santé mentale : l’expérience de personnes utilisatrices de services à Montréal

Mots clés : Participation publique, savoirs experts/savoirs d’usage, intégration/exclusion, représentativité, association

Denise M. Blais, militante et citoyenne directement concernée, Action Autonomie; Jean Gagné, professeur, TÉLUQ (UER SHLC); Sylvain Caron, agent de développement et de formation, projet montréalais de participation des personnes utilisatrices de services de santé mentale communément appelé « Projet montréalais de participation »; tous de Montréal

Le projet montréalais de représentation développe depuis cinq années une nouvelle approche pour faire entendre la parole publique et citoyenne des personnes vivant avec un problème de santé mentale. Elle est fondée sur la mobilisation locale et la responsabilisation des services publics et communautaires envers la population. L’atelier présente cette expérience et invite le public à l’enrichir par un exercice « participatif » de discussion.

Présentation (PDF) Résumé (PDF)

E10—Le Club Hors-Piste : un tremplin vers la communauté

Mots clés : Jeunes, dépassement, défis, engagement, activité physique, citoyenneté

Étienne Tremblay, agent d’intégration socioprofessionnelle, Le Pavois; Brigitte Gagnon, éducatrice physique, Institut universitaire en santé mentale de Québec, tous deux de Québec

Des jeunes (18-35 ans) témoignent de leur ascension personnelle et des défis que leur apporte le Club Hors-Piste. Collaboration entre l’IUSMQ et le Pavois, ce projet novateur offre des opportunités de vivre des activités sportives et de plein air hors des sentiers battus. Un réel tremplin vers un mode de vie sain et de rétablissement. Un second souffle pour s’engager dans un projet de vie personnel, professionnel ou scolaire. http://www.lepavois.org/services/club-hors-piste/

Présentation (PDF) Présentation (PDF)

E12—Faire du rétablissement une réalité

Mots clés : Rétablissement, diffusion, défis, consultations, implantation

Janet Stewart, intervenante paire aidante; Annie Bossé, intervenante paire aidante, Centre de réadaptation La Myriade, Lanaudière

Le manuel « Faire du rétablissement une réalité » identifie dix défis majeurs à l’implantation de la perspective du rétablissement dans les services de santé mentale. Les présentateurs, sur la base de leur expertise et de leur savoir expérientiel, discuteront de ces défis avec les participants dans le but de démystifier certaines perceptions entourant le rétablissement. L’atelier vise à comprendre comment promouvoir concrètement le rétablissement au quotidien dans les pratiques cliniques.

Présentation (PDF)

E13—Implanter l’approche du rétablissement : par où commencer?

Mots clés : Rétablissement, pratiques cliniques, pratique de gestion, organisation

Alain Rioux, directeur adjoint à la qualité, gestion des risques et ETMIS, Diane Lalancette, agente de planification, programmation et recherche, tous deux de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, tous deux de Québec

L’implantation de l’approche du rétablissement au sein des organisations nécessite certaines adaptations. Il convient cependant de se demander: Où vais-je commencer? Afin de s’assurer de bien faire les choses, l’Institut a procédé à l’identification de pratiques cliniques et de gestion associées à cette approche. Par cet atelier, les présentateurs souhaitent partager avec les participants la démarche entreprise et l’échelle élaborée.

Présentation (PDF)

 

 Voir toutes les présentations

Mercredi 31 octobre — AM-10h45 à 12h15

Mercredi 31 octobre — PM-13h45 à 15h15 Mercredi 31 octobre — PM-15h45 à 17h15

Jeudi 1er novembre — AM-8h30 à 10h00       Jeudi 1er novembre — AM-10h30 à 12h00

Jeudi 1er novembre — PM-13h30 à 15h00

Vendredi 2 novembre — AM-10h45 à 12h15 Vendredi 2 novembre — AM-12h15 à 14h30

 

 


 

Voir les photos Voir les vidéos

 

Leonard - agence en conception web de Québec