Présentations – XVIe Colloque

Vendredi 2 novembre — AM-10h45 à 12h15

Région de la Capitale-Nationale, au centre des congrès et au Hilton de Québec

Conférence, Dr Laurent El Ghozi, Pourquoi et comment un élu local doit-il s’intéresser de près à la santé mentale de ses concitoyens?

Conférence annulée au Colloque, Paul DiLeo, Health Care reform in the USA: Key challenges facing recovery and full citizenship (conférence traduite en français) La réforme du système de santé aux États-Uni : les défis qui se posent face au rétablissement et à la pleine citoyenneté

G01—Action de sensibilisation sur la santé mentale auprès d’élus, pour une meilleure intégration citoyenne des personnes vivant avec des troubles psychiques

drapeau-France

Mots clés : Sensibilisation, stigmatisation, élus locaux, témoignages, idées reçues

Aude Caria, coordonnatrice, Sophie Arfeuillère, chargée de mission, toutes deux de Psycom75, France

En France, le premier interlocuteur pour accéder à la citoyenneté est la mairie : accès aux droits, au logement, à la culture, à la santé… Le système suppose une égalité d’accès pour tous mais force est de constater que les personnes concernées par un trouble psychique en sont parfois exclues du fait d’une forte stigmatisation. Présentation d’une action concrète de lutte à la stigmatisation.

Présentation (PDF)

G03—De la Cité à l’Asile : l’Histoire de l’enfermement « des fous » au XIXe siècle

drapeau-France

Mots clés : Enfermement, installation des Asiles au 19e siècle, historique, intolérance, stigmatisation

Dr Gérard Milleret, médecin psychiatre, chef de pôle, Pôle B, Centre Hospitalier La Chartreuse, Dijon, France

Sous un angle historique mais aussi sociologique nous analyserons le processus d’installation des asiles psychiatriques au dix-neuvième siècle. Ce système issu des idées philanthropiques de la Révolution Française va se transformer en un système d’exclusion. Rejet par la société, mise à distance, enfermement… il faudra près de cent cinquante ans pour remettre en cause ce contexte asilaire.

Présentation (PDF)

G04—Le conseil local de santé mentale : une instance privilégiée pour le développement d’actions en santé mentale citoyenne

drapeau-France   drapeau-Québec

Mots clés : Promouvoir, actions locales, santé mentale, citoyenneté, élus

William Guicherd, interne en psychiatrie, CHS la Chartreuse; Kheïra Bouziane, députée de la 3e circonscription de Côte-d’Or; Pauline Guézennec, chargée de mission, Centre Collaborateur de l’OMS pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS Lille, France); tous trois de France; Linda Fortier, adjointe à la direction, Direction des services cliniques de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, Montréal

La création de conseils locaux de santé mentale en France est récente. Celui de Longvic baptisé Franco Basaglia est un des derniers parmi les 53 opérationnels et le premier en région Bourgogne. Il associe élus, administratifs, professionnels, représentants des usagers et familles et développe de nouvelles actions locales en santé mentale citoyenne. Cet atelier propose ici d’en partager l’expérience.

Présentation (PDF)

G05—Arrêtons de marcher sur la tête! Pour une citoyenneté partagée et agissante en santé mentale

drapeau-France

Mots clés : Psychiatrie citoyenne, citoyen lambda, conseil citoyen local, chaines de soins et de vie, enracinement dans la cité et le travail

Marie-Noëlle Besançon, médecin psychiatre, cofondatrice et présidente des Invités au Festin (IAF); Bernard Jolivet, psychiatre, psychanalyste; tous deux de France

La psychiatrie française est en crise, il est impératif de changer radicalement les perspectives actuelles pour développer la psychiatrie citoyenne fondée sur la reconnaissance de la pleine citoyenneté des usagers en santé mentale et celle des citoyens « lambda » (citoyens ordinaires). Notre vision conçoit une organisation alliant soins et vie sociale, dans la Cité, avec une large participation de tous les citoyens.

Présentation (PDF)

G06—« Créa-tissage et pepitivité en réadaptation » : utilisation de la créativité dans la réhabilitation psychosociale comme outil d’intégration citoyenne

drapeau-Belgique

Mots clés : Art, créativité, citoyenneté, activation

Stéphanie Natalis, monitrice en centre de réhabilitation psychosociale, Liliane Gordos, monitrice en réhabilitation psychosociale, toutes deux de AIGS; Olivier De Vrieze, administrateur, Bernadette Bernard, membre, tous deux de Together Belgique; tous de Belgique

« Créa-tissage », car créer ensemble, c’est participer à la réhabilitation psychosociale, c’est tisser des liens. « Pépitivité », car, tels des chercheurs d’or, les artistes se révèlent à eux-mêmes par leurs ressources créatrices et adaptatives. La dimension créative, artistique, donne naissance. Elle participe à la réappropriation d’une place dans la société, elle donne sens et articule de nouvelles perspectives.

Présentation (PDF)Présentation (PDF)

G07—Dimension éthique et facteurs subjectifs du processus de rétablissement

drapeau-France

Mots clés : Rétablissement, éthique, vulnérabilité, accompagnement

Bernard Pachoud, psychiatre et maître de conférences, Inès De Pierrefeu, psychologue clinicienne, tous deux du CMPMS , Université Paris Diderot; Catherine Des Moutis, psychologue clinicienne, OEuvre Falret, Paris; tous trois de France

Les résistances que suscite encore en France la notion de rétablissement nous incitent à spécifier la pertinence et l’irréductibilité de cette perspective qui concerne le devenir de la personne plutôt que la rémission des troubles. Nous insisterons en particulier sur les conditions éthiques et politiques requises pour promouvoir une telle perspective, et sur leurs traductions concrètes dans les pratiques d’accompagnement.

Présentation (PDF)

G10—Trouver un sens à la vie : une dimension incontournable du rétablissement

drapeau-Suisse

Mots clés : Sens, rétablissement, spiritualité, existentialisme

Dr Philippe Huguelet, médecin responsable de secteur, Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse

Trouver un sens à la vie motive le processus du rétablissement. Mais c’est aussi un but pour ceux dont l’existence citoyenne est fondamentalement remise en question par l’irruption d’un trouble psychiatrique. Cette présentation détaillera la manière dont le thème du sens, dans ses dimensions existentielles et spirituelles, devrait être abordé lors du soin guidé par le rétablissement.

Présentation (PDF) Résumé (PDF)

G11—La place d’un groupe de paroles pour la famille en partenariat avec d’autres actions du soin

drapeau-France

Mots clés : Groupe de parole, familles, accompagnement, alliance thérapeutique, formation

Dr Thomas Wallenhorst, docteur en médecine (psychiatre), Centre Hospitalier Robert Morlevat (service de psychiatrie adulte et addictologie), France

Cette initiative de soutien aux familles apporte une aide pour développer leurs compétences dans l’accompagnement de la personne vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale : l’accueil, l’acceptation, la confiance en soi et la communication. Complémentaire avec les entretiens individuels et les rencontres familiales dans l’optique de l’alliance thérapeutique, l’équipe soignante se montre avec transparence dans le but de dédramatiser le soin.

Présentation (PDF) Résumé (PDF)

 

 Voir toutes les présentations

Mercredi 31 octobre — AM-10h45 à 12h15

Mercredi 31 octobre — PM-13h45 à 15h15 Mercredi 31 octobre — PM-15h45 à 17h15

Jeudi 1er novembre — AM-8h30 à 10h00       Jeudi 1er novembre — AM-10h30 à 12h00

Jeudi 1er novembre — PM-13h30 à 15h00

Vendredi 2 novembre — AM-10h45 à 12h15 Vendredi 2 novembre — AM-12h15 à 14h30

 

 


 

Voir les photos Voir les vidéos

 

Leonard - agence en conception web de Québec