Présentations – XVIIe Colloque

Mardi 11 novembre — PM-08h30 à 10h00

Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal, Québec

A01-Ar—Atelier ARUCI-SMC – Entendre l’expérience pour renouveler les pratiques

drapeau-bresil

Mots clés : GAM, entendeurs de voix, spiritualité

Myreille St-Onge, professeure titulaire, École de service social, Université Laval; Jean Nicolas Ouellet, direction communautaire ARUCI-SMC et coordonnateur CAMÉÉ; Céline Cyr, professionnelle de recherche, ARUCI-SMC; Lisa Benisty, professionnelle de recherche, ARUCI-SMC; Christine Sylvestre, infirmière et art-thérapeute, ARUCI-SMC, candidate au doctorat, sciences humaines appliquées, Université de Montréal; Erotildes Maria Leal , professeure, Faculté de médecine, Université Fédérale de Rio de Janeiro, Campus de Macaé, Brésil; Alberto Giovanello Diaz, professeur, Cátedra de Trabajo de Campo Salud, Faculté de Psychologie, Université Nacionale de Rosario, Brésil

Les expériences associées aux problèmes de santé mentale soulèvent des craintes et des inquiétudes qui sont difficiles à aborder. L’ARUCI-SMC a permis d’élargir l’implantation des pratiques qui se fondent sur l’écoute de ces expériences, dépassant par le dialogue les peurs qu’elles suscitent. Que ce soit en abordant les limites de la médication, en exprimant le rapport aux voix et aux sentiments extrêmes ou en partageant la manière personnelle de faire sens à partir, par exemple, des croyances. Comment ces pratiques fondées sur le savoir émergeant de ce dialogue changent la vie des personnes?

(Durée : 1:33:17)

A03—Patient violent et art martial : le cheminement vers une meilleure maîtrise de soi

Mots clés : Stigmatisation, culture, habitude de vie, art, qualité de vie

Jacques Grégoire, éducateur spécialisé, Institut Philippe Pinel de Montréal;  Serge Carrier, psychoéducateur, Institut Philippe Pinel de Montréal Comment traiter la violence? Est-ce une folie que d’enseigner un art martial à un patient paranoïaque et violent? Nousparlerons du cheminement de ce patient vers l’acquisition d’une meilleure maîtrise de soi et la réduction de ses comportements violents, à travers une intervention psychosociale adaptée d’une pratique millénaire, le Taekwondo, art martial défensif.

Présentation (PDF)

A04—Le processus de rétablissement chez un proche d’une personne vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale

Mots clés : Famille, changements sociaux, qualité de vie, habitudes de vie

Steve Dubois, coordonnateur, Arc-en-Ciel, organisme communautaire en santé mentale de Portneuf

Si être en relation permet de grandir et de partager des bonheurs, il arrive aussi que la relation soit source de soucis. C’est souvent le cas lorsqu’une personne de notre entourage vit avec un trouble mental. Il est donc essentiel que les proches entament leur propre processus de rétablissement pour favoriser leur bien-être et celui de leur proche.

Présentation (PDF)

A05—Le soutien par les pairs-familles à l’urgence : un partenariat novateur

Mots clés : Partenariat novateur, pair aidant, liens entre les prestataires de soins et les utilisateurs de services

Sylvie Bouchard, paire aidante famille, AMI-Québec; Sophie Desfossés, chef clinico-administrative de l’Urgence, Institut universitaire en santé mentale Douglas; Louise Barbeau, proche aidante

Afin de soutenir les familles de personnes atteintes d’un problème de santé mentale, un service de soutien par les pairs-famillles fut mis en place à l’urgence de l’Institut Douglas en 2012. L’objectif premier de ce service est d’informer et de soutenir les proches aidants. Ce service est le fruit d’un partenariat avec l’organisation AMI-Québec.

Présentation (PDF)

A06—Les solidarités plurielles : une des composantes constitutives du programme d’Accès-Cible SMT (Santé Mentale Travail)

Mots clés : Accès-cible SMT, employabilité, rétablissement, solidarités, réseaux

Laurent Quint, intervenant en santé mentale et travail, Accès-Cible SMT; Erika Malot, intervenante en santé mentale et travail, Accès-Cible SMT

Cet atelier ludique, participatif et illustré d’exemples, présentera en quoi le programme de réinsertion et de maintien en emploi d’Accès-Cible SMT s’inscrit dans le processus de rétablissement. Nous tenterons de comprendre par quels mécanismes les individus retrouvent leur unité et changent leur regard sur eux-mêmes, mais aussi sur les autres et la société et ce, grâce à de nouvelles solidarités, des solidarités plurielles.

Présentation (Prezi)

A07—Dans le processus de rétablissement, quelle est la contribution d’initiatives communautaires qui se détachent des structures habituelles de soins et de services en santé mentale

Mots clés : Rétablissement, initiatives hors du réseau habituel de soins et services, partenariat novateur dans la communauté, organismes communautaires, activité quotidienne et significative

Martin Lagacé, Bsc. Ergothérapie, candidat à la maîtrise professionnelle en ergothérapie, obtention prévue en août 2014, Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS); Catherine Briand, Ph. D., OT(c), professeure agrégée au programme d’ergothérapie, Université de Montréal et chercheure, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS); Édith Lafrance, responsable du projet et formatrice cuisinière pour « Cuisinons ensemble », Le Mûrier; Francine Dubé, directrice, Société québécoise de la schizophrénie

Nous discuterons d’initiatives communautaires qui visent le rétablissement de personnes vivant avec des problèmes de santé mentale dans la communauté. Plusieurs de ces personnes voudront se dissocier des services et des établissements de santé mentale issus du réseau public pour se diriger vers des services plus normalisants dans la communauté, mais est-ce que ces initiatives peuvent répondre à leurs besoins?

Présentation (PDF)

(Durée : 06:49)

A09—À quoi sert le professionnel de la santé si je fais de la création? Une collaboration entre le Centre Wellington de l’Institut Douglas et Les Impatients

Mots clés : Nouvelles formes de mise en réseau, partenariat novateur, communautés de pratique, participation citoyenne et publique, participation active des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale

Barry Crago, chef clinico-administratif au Douglas et responsable du Centre Wellington, Centre Wellington; Elmyna Bouchard, artiste professionnelle et animatrice d’atelier, Les Impatients

Les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale du Centre Wellington vous partageront la réalisation d’une vidéo portant sur l’impact personnel et organisationnel d’un nouvel atelier créatif au Centre, offert par l’organisme Les Impatients depuis cinq ans. Lorsque celles-ci ont développé une vie créative, en quoi le professionnel de la santé est-il nécessaire?

(Durée : 17:02)

A11—Les représentations sociales sur le marché du travail : savez-vous ce que c’est et en êtes-vous atteint?

Mots clés : Représentation sociale, emploi, stigmatisation, préjugé, transformation

Roger Turmel, psychiatre conseil, Agence de la Santé et des Services sociaux du Bas-St-Laurent; Catherine Joly, conseillère en intégration socioprofessionnelle, SAIME

La théorie des représentations sociales sera présentée suite aux résultats d’une recherche de John Cabano et Ann Beaton réalisée auprès de personnes avec des difficultés d’intégration (maintien) en emploi et des employeurs. Perceptions? Préjugés? De quoi s’agit-il? En avez-vous? Comment les identifier et agir sur ces représentations?

Présentation (Prezi)

A12—InsolentEs et InsoumisEs : esquisses sur les droits en santé mentale

Mots clés : Défense des droits en santé mentale, art conscientisant, appropriation du pouvoir, action collective, outil de sensibilisation, de promotion des droits

Pilar Barbal i Rodoreda, conseillère en défense des droits, Action Autonomie; Denise M. Blais, artiste-militante en défense des droits et co-animatrice du projet, Action Autonomie

Présentation d’un projet d’art conscientisant mené par Action Autonomie en 2013, en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal. Ce projet avait pour objectif la création d’une œuvre collective itinérante sur le thème des droits en santé mentale. L’atelier permettra d’expérimenter de façon concrète l’utilisation de l’art conscientisant comme outil de sensibilisation et de promotion des droits.

Présentation (PDF)

A13—Le défi universitaire des étudiants ayant un trouble mental : une responsabilité partagée

Mots clés : Défis universitaires, inclusion socioprofessionnelle, organisation de service, accompagnement scolaire

Marie Ducharme, conseillère en orientation, conseillère à l’accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap, Université du Québec à Montréal; Sylvain Le May, M.A., responsable de service, accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap, Université du Québec à Montréal

Être étudiant à l’université tout en vivant avec un trouble mental signifie souvent une stigmatisation ainsi qu’une discrimination qui nuisent à l’inclusion de la personne. Il y a sans doute lieu de réfléchir sur ce qui pourrait être fait au sein des établissements pour soutenir l’ensemble des acteurs et déterminer les rôles à y jouer afin de réduire ces obstacles.

(Durée : 58:50)

A14—Présentation du Programme de renforcement de l’autonomie et des capacités sociales

drapeau-France

Mots clés : Réhabilitation psychosociale, autonomie, rétablissement

Chloé Hervieux, docteure en psychologie; Florence Vaillant, psychologue, France

Le Programme de renforcement de l’autonomie et des capacités sociales (PRACS) comporte 4 modules : gestion de l’argent et du temps, amélioration de la communication, loisirs, présentation et éducation à la santé. L’objectif est d’appliquer des solutions aux problèmes concrets du quotidien et de permettre l’amélioration de l’autonomie et l’insertion dans une vie sociale et relationnelle satisfaisante.

Présentation (PDF)

A15—La Classification internationale des maladies : apport des usagers sur les éléments contextuels dans le diagnostic

drapeau-France

Mots clés : CIM, usagers, OMS, codes contextuels

Marc Laporta, directeur, Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé (CCOMS) en santé mentale, Institut Douglas, Université McGill; Jean-Francois Pelletier, professeur-chercheur adjoint (boursier IRSC et FRQ-S), Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal; Jean-Luc Roelandt, directeur, CCOMS de Lille en santé mentale, France; Anne-Claire Stona, chargée de mission, CCOMS-Lille, France; Massimo Marsili, psychiatre, CCOMS Lille, France

Présentation d’un projet d’art conscientisant mené par Action Autonomie en 2013, en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal. Ce projet avait pour objectif la création d’une œuvre collective itinérante sur le thème des droits en santé mentale. L’atelier permettra d’expérimenter de façon concrète l’utilisation de l’art conscientisant comme outil de sensibilisation et de promotion des droits.

Présentation (PDF) Présentation (PDF) Présentation (PDF) Présentation (PDF) Présentation (PDF)

 

 

 Voir toutes les présentations

Lundi 10 novembre— PM-13h00 à 15h00 Lundi 10 novembre — PM-15h30 à 17h00

Mardi 11 novembre — AM-8h30 à 10h00    Mardi 11 novembre — AM-10h30 à 12h00

Mardi 11 novembre — PM-13h30 à 15h00 Mardi 11 novembre — PM-15h30 à 17h00

Mercredi 12 novembre — AM-08h30 à 10h00 Mercredi 12 novembre — AM-10h30 à 12h00

 


 

Voir les photos Voir les vidéos

 

Leonard - agence en conception web de Québec